Conseils pratiques

La première rencontre Enfants,Parents,Intervenant

Le temps de familiarisation

POURQUOI ?

Lorsqu’un enfant  rencontre une nouvelle personne, il lui faut un temps de familiarisation avant de se sentir en sécurité. Lors de la première rencontre, l’enfant, les parents et le professionnel vont prendre le temps de faire connaissance. L’intérêt est la mise en place d’une confiance partagée et donc d’une séparation sereine.

 

COMMENT ?

En amont de la rencontre…

Nous vous présentons le profil de l'intervenant(e) sélectionnée par téléphone et  nous vous proposons une rencontre à votre domicile.

De même, nous présentons à l’intervenant(e ) lors d’un entretien à l’agence le contexte de la garde (enfants, attentes parentales, rythme et tâches) .

Expliquez en amont à votre enfant pourquoi vous avez recourt à une baby-sitter : vous travaillez, vous avez des RDV mais  vous voulez qu’ils soient avec quelqu'un de «  de confiance, que vous allez rencontrer avant ». Vous pouvez détailler la garde : « elle viendra tous les après midi te chercher dans la classe », et rassurer votre enfant en précisant que chaque soir vous rentrerez avant le dîner ». Les détails précis permettent à l'enfant d'anticiper et de se projeter avec cette personne.

 

Le jour de la rencontre...

Organiser la rencontre :

Dans l'idéal, il est important que l'ensemble des membres de la famille soit présents. Prévenir  les enfants de la visite de l'intervenant(e) pour qu'ils ne soient pas surpris. Prévoyez assez de temps pour l'échange (1h environ).

 

Adopter une posture accueillante :

Un accueil chaleureux favorisera l'échange.

Dès le début, vous pouvez faire le choix d'appeler l'intervenant(e) par son nom ou son prénom, cependant une juste distance est à mettre en place dès le début.  L'intervenant(e) n'est pas une deuxième maman, ou une amie, l'enfant et son accompagnement doit être le sujet prioritaire. L'important est de favoriser la légitimité de l'intervenant(e) aux yeux des enfants.

 

Vous pouvez proposer à l'intervenant(e) de se présenter brièvement. Ensuite, à votre choix, vous pouvez laisser l'intervenant(e) prendre la parole et vous questionner pour comprendre davantage le contexte de garde ou au contraire  mener l'entretien .

 

Favoriser les échanges avec les enfants 

Il est intéressant d’intégrer les enfants aux échanges, pour qu'ils puissent se familiariser avec l'intervenant(e) et pour que vous puissiez observer la posture de l'intervenant(e) avec vos enfants. Face à un repli de votre enfant, expliquez de nouveau pourquoi vous accueillez cette personne. Vous pouvez lui dire que vous respecterez le temps qu'il lui faut pour accepter de venir vers elle (lui) mais qu'il faut tout de même l'accueillir de manière respectueuse.

Même si ce n'est pas votre enfant qui va décider du choix de l'intervenant(e), il est intéressant de prendre en compte son ressentit en lui demandant comment il trouve la baby-sitter.

 

Visite des lieux :

Selon votre souhait et votre disponibilité, vous pouvez faire visiter la maison à l'intervenant(e), en pointant les éléments importants à retenir. Détailler les points de sécurité telles des marches dangereuses, un accès interdit..

 

Les différents points à aborder :

Concernant votre famille et la garde:

Le contexte de la garde (horaires/jours/organisation)

Le caractère et les activités préférées de vos enfants

L'alimentation de l'enfant (quantité/goûts/ allergies/ autonomie)

Le soin (fréquence/ douche ou bain/ rapport à l'eau/ la pudeur)

Le sommeil (rituel/ doudous/ terreurs nocturnes)

Les relations de la fratrie

Les déplacements

Le mode de communication que vous souhaitez établir (transmissions orales/cahier/texto...)

Vos attentes parentales (exemples : les propositions d'activités/la mise en place de limites et d'interdits...)

 

Concernant l'intervenant(e)

Son expérience

Ses propositions éducatives

Sa compréhension de vos attentes

La communication Parent-Intervenants

Le bien être affectif et physique de vos enfants passera par un accueil de qualité, une communication précise et fréquente de la part de l'intervenant(e) et de vous même. L’idée qui prédomine est celle de favoriser l’adaptation de l’enfant à la nouvelle personne.

Lire la suite